LIVRES

 

Je suis à ce jour l'auteur de deux romans et deux recueils de nouvelles noires, tous empreints d’étrangeté et de fantastique. Ils sont actuellement disponibles en librairie ou sur commande, de préférence sur les sites web de mes éditeurs.

L'insurrection des moineaux

ISBN-9782490742240

Seule une poignée de moineaux refusait de baisser les bras. « Si cela vous convient de voir notre forêt transformée en zoo et nos vies de famille en spectacle, libre à vous ! Mais pour ma part, je ne compte pas laisser faire ! », piailla Piou le Fol, ulcéré de constater à quel point ceux de sa communauté se résignaient facilement.

« Toi et tous ceux qui pensent comme toi, vous êtes libres de partir loin d’ici ! Et le plus tôt sera le mieux !, rétorqua Pia la Sereine, la compagne du Grand Sage. Nous serons peut-être dans un zoo, comme tu dis, mais au moins nous y serons vivants et en sécurité ! Je n’ai jamais entendu dire qu’un zèbre ou une girafe ait jamais été renversé par une automobile ! »

L’argument était cinglant et n’admettait aucun contredit. Pia n’avait pas sa langue dans sa poche et savait à l’évidence en faire usage. Elle avait un don inné pour réduire ses contradicteurs à quia… Piou accusa le coup, ne pipant mot.

« Mais que faites-vous de nos traditions ?! Elles ne comptent pour rien à vos yeux ? Vous êtes prêts à sacrifier notre liberté pour quelques miettes jetées en pâture !, s’insurgea Yip.

— Belle tradition en effet que de se faire écrabouiller par un clignotant ! », persifla méchamment la compagne du Grand Sage.

L’allusion méprisante à son oncle, qui avait donné sa vie pour la communauté, fit beaucoup de mal à Yip. Elle voulut répondre, tâchant de trouver les mots justes pour dire son indignation, mais dans son gosier la colère et la peine semblaient s’être liguées contre sa langue, qu’elle ne parvenait plus à remuer. De toute façon, l’heure n’était plus à l’argumentation. La communauté était désormais scindée en deux camps irréconciliables, que rien ne réunirait plus avant bien longtemps, elle le pressentait.

Une communauté de moineaux se retranche dans les ruines d’un vieux moulin pour ne plus avoir à subir l’inconséquence des humains. Bientôt elle se trouve confrontée à de nouveaux dangers. La route à proximité de son refuge ne lui laisse aucun répit et par un froid matin de novembre, quatre des siens sont fauchés d’un seul coup ! Pour les oiseaux, qui découvrent au même moment l’existence de projets d’aménagement menaçant de détruire leur nouveau cadre de vie, la mesure est comble. Réunis en conseil de guerre, ils décident qu’il est grand temps de ramener les humains à la raison...

Dessins de Maïlys Belliot

Histoires d'amour & autres atrocités

ISBN-978-2-37916-333-3

Un jour, le gars de l’intérim était venu le trouver et de sa voix étrange, comme gênée, il avait prononcé les mots de la fin : « Tu comprends Eugène, le bâtiment, c’est plus ce que c’était de ton temps… De nos jours, ils ne pensent plus qu’au rendement. Et le rendement, à ton âge…
— Et toi qui es en train de me mettre à la porte ? T’es pas en train d’y penser au rendement, peut-être ?
— Eugène, s’il te plaît… Rends pas les choses plus difficiles…
— Ben tu vois, ça me rend pas les choses plus difficiles à moi, de te dire ce que je pense ! Ce serait même le contraire figure-toi ! Négrier de mes deux ! Espèce de faux jeton vendu au capital !
— Merde, Eugène… Après tout ce qu’on a vécu ensemble…
— Justement ! »

Depuis qu’il était au chômage, les choses n’avaient fait qu’empirer à la maison. Il fallait se rendre à l’évidence, les vingt-huit mètres carrés de l’appartement HLM étaient incapables de contenir leur haine réciproque. De la chambre à la salle de bains, tout n’était que recoins malcommodes, réduits exigus où étouffait leur bien-être, angles aigus auxquels sans cesse s’affûtait un peu plus leur rancœur. Seul le séjour pouvait passer pour une pièce à vivre, par ses dimensions en tout cas. Car pour ce qui était du quotidien, il s’apparentait plutôt à un champ de bataille où tous les coups étaient permis, les plus bas de préférence.

À travers les destins singuliers d’hommes et de femmes que tout semble séparer, ces dix-huit récits baroques et grinçants, souvent teintés d’humour et de poésie, composent à petites touches une fresque haute en couleur de ce que peut devenir la vie à deux dans ce qu’elle a de torride, terrible ou émouvant.
Chaque étape de la vie amoureuse est jalonnée de moments intenses, tragiques parfois, ici mis en lumière au fil d’une narration polyphonique, chaotique, mais diaboliquement cohérente.

Les Bijoux de Nout

ISBN-9791091998154

Un matin de décembre 1968, entre Noël et le jour de l'an, Balthazar prend la fuite, seul à bord de l'ID 19 break de son père, alors que s'annonce une tempête de neige. Il s'élance dans une quête éperdue depuis l'Alsace jusqu'au Sud de la France, dans l'espoir de rejoindre à Bordeaux une troupe de musiciens tsiganes en partance pour l'Amérique. Une épopée baroque et une formidable course contre le temps qui le mèneront en des lieux inquiétants, aux confins du réel, avec les étoiles pour seuls repères...

Dessins de Benjamin Freudenthal.

Ordalies

ISBN-9782916236018

Comme le joueur d'échecs qui se sait perdu, il tenta de tirer le meilleur parti de sa défaite... 
— Puisque je dois être fusillé, commença-t-il, m'est-il au moins permis de commettre un crime à la hauteur de ma sentence ? 
— À quoi songez-vous ? interrogea le ministre. 
—Je ne sais pas moi... Un attentat, un meurtre crapuleux... Maudire publiquement l'Empereur par exemple... N'importe quoi pourvu qu'il me soit permis de mourir pour quelque chose ! 
— Vous n'y pensez pas malheureux ! Il faudrait vous faire un procès... Que de temps perdu ! Deux heures au moins ! Sans compter l'argent du contribuable !... 

Ordalies est un recueil de nouvelles noires regroupant quinze textes écrits en France, en Jordanie et en Chine, illustrés par Gregory Zanotti. Autour d'un thème central, la mort sous ses formes les plus diverses, l'auteur développe une vision du monde très personnelle: noire et exempte de pureté. Stephan Ferry plonge ses personnages dans des univers où toute idée de compassion est exclue. 

ME SUIVRE

  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube

© 2020 par Stephan Ferry. Créé avec Wix.com